Les 3 meilleurs films indiens ''visuellement remarquables''

Dernière mise à jour : 20 oct.

Pour les amateurs avisés et autres curieux de découvrir le cinéma à la sauce Bollywood, notre sélection de films dans lesquels la qualité de l'image, la couleur et les effets spéciaux ont une place centrale...

Les meilleurs films indiens ''visuellement remarquables'', c'est par ici !


Baahubali 1 & 2 ★★★★★ De S. S. Rajamouli Volume 1 (2h39) & Volume 2 (2h47) Ce film historique se déroule au cœur de l'Inde médiévale, autour d'une guerre entre deux cousins qui se disputent le trône du royaume du Mahishmathi. Outre d'être l'un des films les plus rentables du cinéma indien, son usage des effets spéciaux est décomplexé et spectaculaire. La qualité photographique est exceptionnelle, la couleur et chroma incroyable... Des acteurs beaux, beaux et talentueux(ses). Beaucoup BEAUCOUP d'effets spéciaux ! La bande son est juste incroyable! (vous allez la fredonner toute la journée!) Allez, pour vous donner l'eau à la bouche, voici quelques un des moments forts... moments forts:

  • Le film se structure autour de séquences de qualité très variable en termes d'effets spéciaux.

  • Un soin particulier a été mis sur le silhouettage des personnages, les plans sont judicieusement mis en scène, voire storyboardés.

  • Une séquence du combat sensuel incroyable à 57 m 29 s (dans V1): le combattant déshabille et maquille son adversaire féminine avec torpeur et agilité.

  • L'invasion très créative du le palais ennemi dans V2, à 2 h 22 m.

  • Beaucoup de moments intéressants en termes de gestion de la continuité VFX. (exemple de plan qui aurait pu être amélioré à V2 1h 34 m 26s). (exemple de grosses foules crowd golem à V2 1h 28 m 22s).

  • Une belle leçon de colorimétrie, en général.

 

Gangubai Kathiawadi ★★★★★ De Sanjay Leela Bhansali Ce film est inspiré du chapitre ''La matriarche de Kamathipura'' du livre Mafia Queens of Mumbai de Houssain Zaidi et Jane Borges. L'histoire d'une femme vendue par son mari, qui décide que son destin sera de devenir la maquerelle en chef de son quartier. La qualité photographique est incroyable, les couleurs sont fantastiques, et la bande son, vraiment à couper le souffle Les chorégraphies, peu nombreuses, sont mises à l'honneur par des angles de prises de vue originaux. Un film poignant et intense qui narre admirablement la violence faite et subie par les femmes... Il faut aller au-delà de la première lecture de ce film.. Il s'agit de l'histoire d'une femme qui fait montre de vision pour arriver à ses fins ; et atteindre, par chaque action qu'elle pose, plusieurs objectifs pour une noble cause.... moments forts:

  • Tout du long du film, les cadrages sont extrêmement bien travaillés... pas un plan n'a pas été pensé ! C'est beau en permanence!

  • Des cadrages peuvent être surprenants car inhabituels pour nos petits non-indiens. La symétrie est souvent mise en avant.

  • Une séquence d'intro incroyable: une ronde dans laquelle le spectateur est invité à se joindre grâce à un très beau jeu de caméra centré sur le personnage principal (aux alentours de 10 h 26)... tout est pensé, même les paillettes sur la jupe de l'actrice principale brillent plus que les autres!

 

RRR ★★★★★ De S. S. Rajamouli Deux forces de la nature réunies par un coup du sort inattendu ... La naissance d'une amitié qui oscille entre le libre arbitre et la destinée... Deux amis que leur quête oppose, qui vont s'affronter dans un ultime combat... sur un fond de colonialisme cruel, dans les années 1920. Des combats musclés, des acteurs magnifiques, une très belle bande son. Mais ce film est vraiment cool pour les amateurs d'effets spéciaux. moments forts:

  • Une longue séquence de combat dans la foule (à 10 m 26)

  • Une longue course-poursuite avec un tigre dans la forêt (à 20 m 04)

  • La spectaculaire séquence de l'explosion du train et du sauvetage de l'enfant à 36 m 32.

  • La belle et sincère amitié qui se noue entre deux hommes à 40 m 21 s; une séquence étonnante, abordée avec beaucoup de poésie.pneu dans la roue enflammée

  • 1h 26 : le lâcher d'animaux sauvage à la garden party en mode plan-séquence, avec feux d'artifices et éclaboussures.

  • 1 h 57 : belle scène de foule plus ou moins statique avec sursauts / belle place aux bruitages

  • 2 h 50 : un final explosif !

Bon visionnement !

11 vues0 commentaire