Plastique attention danger !

Le plastique représente un problème environnemental majeur!

Sa fabrication utilise beaucoup d'énergie et est très polluante.

Seuls certains plastiques peuvent etre recyclés, et seulement une seule fois!


Le plastique ne se décompose jamais et même si il est incinéré, 90 % du matériau reste en tant que déchets toxiques.


Les plastiques mous dégagent des composés organiques volatiles dans l’air et la nourriture et peuvent être responsables de maux de tête, d’irritations, de dépressions, de problèmes respiratoires et nausée... certains sont meme cancérigènes.


Les substances chimiques, les phtalates, utilisees pour assouplir le plastique, sont impliqués dans des anomalies de reproduction, de fibrocystique du sein ou des cas d'endométriose.

plastique attention danger

Dans un rapport publié en février 2019, le Center for International Environmental Law (CIEL) alerte sur l'impact sanitaire du plastique.


Dans ce rapport, intitulé «Plastique et santé : le coût caché d’une planète plastique », le CIEL détaille l’impact global du plastique sur la santé humaine par une analyse précise de chaque étape de son cycle de vie, aussi bien en amont qu’en aval. Le résultat est alarmant : le plastique représente un risque sanitaire à l’échelle mondiale car il a un effet néfaste aussi bien lors de sa fabrication que lors de son utilisation, de son traitement en tant que déchet ou encore de sa dispersion dans l’environnement. Le CIEL invite donc à repenser l’utilisation du plastique en adoptant une approche préventive de réduction à la source pour mettre fin à cette menace sanitaire et environnementale. Les recommandations du CIEL mettent l’accent sur différents points :

  • Prendre conscience du danger que représente l’ajout d’additifs aux plastiques et assurer une véritable traçabilité de ces additifs.

  • Rendre transparents les processus de production ainsi que la composition chimique du plastique, notamment pour permettre aux communautés vivant à proximité de centrales d’extraction, de production ou de traitement de connaître les risques d’une exposition prolongée.

  • Augmenter les recherches pour combler les lacunes actuelles concernant nos connaissances sur le plastique et les additifs associés.

  • Adopter une approche préventive et réduire la production et l’utilisation du plastique, au vu des premiers résultats prouvant l’impact négatif de ce produit sur la santé.

  • Évaluer et prévenir les effets néfastes des technologies présentées comme des solutions au problème de pollution plastique, telles que l’incinération (ou “valorisation énergétique”) ou encore la transformation du plastique en carburant.

  • Prendre en compte la dimension globale et mondialisée du cycle de vie du plastique pour adopter des mesures internationales afin d’attaquer le problème à la source.


Posts similaires

Voir tout
logo_on_fait_de_quoi_2022.gif
banniereOFDQ5.jpg