Le Québec souhaite approvisionner le grand nord Canadien avec des aéronefs dirigeables

Dernière mise à jour : 13 août

Le gouvernement Legault est prêt à investir dans le projet de dirigeables de Flying Whales, un zeppelin très faible empreinte environnementale.

Le gouvernement Legault est prêt à investir dans le projet de dirigeables de Flying Whales, un zeppelin très faible empreinte environnementale.
crédit photo flying whales

Alors que le marché de l'énergie renouvelable se développe rapidement, le transport de marchandises rentable et durable vers des endroits difficiles d'accès pourrait être effectué à l'aide de zeppelins.

C'est le pari du Québec, qui a investi dans une entreprise française pour le développement de cette technologie.


Une solution pionnière pour le transport de fret aérien.

Pour la première fois dans l'histoire, un avion, le LCA60T (Large Capacity Airship 60 tonnes), va charger et décharger jusqu'à 60 tonnes de charges lourdes ou volumineuses en vol stationnaire.

Cet aéronef réduit nettement l'empreinte au sol car il n'a pas besoin d'infrastructures pour fonctionner.

Les émissions de gaz sont très faibles grâce à son système de propulsion hybride visant à devenir tout électrique.


Après plusieurs années de développement, la société française Flying Whales a créé la première usine d’assemblage de ce mastodonte volant dans la campagne Française de la région Nouvelle-Aquitaine.

En savoir +



3 vues0 commentaire