Accueillez les pollénisateurs dans votre jardin

Dernière mise à jour : 17 août

Vous pouvez augmenter le nombre de pollinisateurs dans votre jardin en faisant le choix d’y inclure des plantes qui fournissent un habitat essentiel pour les abeilles, papillons, coléoptères, colibris et autres pollinisateurs.

Accueillez les pollenisateurs pollinisateurs dans votre jardin au quebec

LA NOURRITURE

Les fleurs fournissent aux pollinisateurs du nectar et du pollen.

Les fruits servent aussi de nourriture aux abeilles, coléoptères et papillons diurnes.

Des « plantes hôtes », aident les larves de pollinisateurs tels les papillons.


• Groupez vos fleurs du même type en massifs afin d'augmenter l’efficacité de la pollinisation. Le pollinisateur qui peut butiner le même type de fleur a plus de chance de déposer le pollen sur d’autres fleurs de la même espèce.

• Choisissez les fleurs de façon à échelonner les floraisons sur toute la saison: du début du printemps jusqu’à la fin de l’automne

• Multipliez les espèces végétales pour séduire un large éventail de pollinisateurs. Des fleurs aux couleurs parfums et hauteurs variées attireront différentes espèces de pollinisateurs.

• Plantez des fines herbes et des annuelle: menthe, origan, ail, ciboulette, persil, lavande, zinnias, cosmos et tournesols sont très populaires auprès des abeilles et des papillons.

• Certaines mauvaises herbes constituent de bonnes sources de nourriture. Par exemple, le pissenlit fournit du nectar en début de printemps avant l’arrivée des autres fleurs. Le monarque raffole de l’asclépiade.

• Bannissez les pesticides.


L'EAU

Les pollinisateurs ont besoin d’une source d’eau propre.

• L’eau courante, les piscines, les étangs, les petits contenants et autres sources d’eau naturelles et artificielles leur permettent de boire et de se baigner.

• Assurez-vous que vos sources d’eau ont un côté peu profond ou en pente douce pour que les pollinisateurs puissent atteindre l’eau sans se noyer


LES REFUGES

Les pollinisateurs ont besoin d’habitats où nidifier, se reposer et se mettre à l’abri des intempéries et des prédateurs.


• Installez des canopées de diverses hauteurs dans le paysage en plantant des arbres, des arbustes et des vivaces de différentes tailles.

• Laissez en place des branches mortes pour les nids des abeilles.

• Ne posez pas de couches de paillis trop épaisses, qui rendent le sol diffi cile d’accès pour les insectes.

• Construisez des nichoirs pour inciter les abeilles solitaires non agressives à s'installer sur votre terrain.

• Les prés et les prairies tondues attirent aussi des abeilles terricoles, qui nichent dans le sol, surtout si la pente est exposée plein sud.

• Laissez des surfaces de sol dénudées pour faciliter l’accès des insectes terricoles à la terre. • Groupez les plantes de sorte que les pollinisateurs puissent butiner à l’abri des prédateurs.

• Pensez à inclure des plantes nécessaires au développement des larves des papillons.



De petits changements opérés par un grand nombre de gens peuvent avoir des retombées positives pour les populations de pollinisateurs de votre région.

N’oubliez pas que les pesticides sont souvent toxiques pour les pollinisateurs. Si vous décidez tout de même d’en utiliser, faites preuve de prudence et appliquez-les de manière stratégique sur les espèces problématiques seulement.


source: canada.ca/la-nature

39 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout